Private Equity et autres placements

Le Private Equity ou Capital-Investissement constitue une excellente solution de diversification de patrimoine. Grâce au Private Equity, vous investissez dans le développement d’entreprises à fort potentiel.

 

Le Private Equity pour investir dans l’économie

  • Un investissement socialement responsable grâce au soutien qu’il apporte  au développement des entreprises les plus dynamiques et les plus innovantes
  • Un investissement qui bénéficie d’une bonne complémentarité par rapport aux autres classes d’actifs grâce notamment à sa relative décorrélation du marché boursier
  • Un investissement qui offre un potentiel de performances sur le moyen-long terme

Nos solutions de Private Equity : les FIP et FCPI

Les FIP (Fonds d’investissement de proximité) et les FCPI (Fonds commun de placement dans l’innovation) appartiennent à la famille des placements en actions non cotées. Avec ce type de placements vous participez au développement de l’économie tout en profitant d’un potentiel de rendement, même si ce rendement ainsi que le capital ne sont pas garantis. En contrepartie, vous bénéficiez d’avantages fiscaux.


Les FIP participent au financement du développement de PME régionales (Union Européenne)  non cotées et favorisent leur transmission à de nouvelles générations d’entrepreneurs. Le financement doit se faire dans des entreprises indépendantes de moins de 250 salariés, appartenant à quatre régions limitrophes, dont au moins 20 % dans de jeunes entreprises de moins de 8 ans.


Les FCPI participent au financement de PME innovantes. Le financement doit se faire dans des entreprises de moins de 2000 salariés, indépendante, dont au moins 20 % dans de jeunes entreprises de moins de 8 ans.
L’actif des FIP comme des FCPI est composé pour 20 % maximum d’instruments financiers (monétaires, actions, OPC, immobilier…).

 

Les  principaux risques des FIP et FCPI

  • Placement de long terme (en général 8 ans minimum, prorogeable 2 fois 1 an)
  • Conservation des parts pendant 5 ans minimum pour bénéficier de l’avantage fiscal
  • Rachat des parts bloqué jusqu’au terme de la vie du fonds (au moins 8 ans, voire 10 ans sur décision de la société de gestion)
  • Risque de perte en capital

 

 Investir dans un Groupement Foncier Viticole (GFV)

Placement "plaisir", le GFV présente également une bonne opportunité de diversification de votre patrimoine décorrélée des marchés financiers. Vous rêvez de posséder un jour des vignes ? Grâce aux GFV, vous devenez propriétaire de vignes dans les principales régions viticoles de France (Bourgogne, Champagne, Bordeaux, Loire, Vallée du Rhône…).

En contrepartie de l’achat de parts et d’une durée de détention très longue (18 à 25 ans), vous percevez une rémunération en numéraire ou en bouteilles(1) et vous bénéficiez d’avantages fiscaux notamment en matière d'ISF et de transmission (sous conditions).
À noter que la notoriété de l’appellation, la qualité du vin produit, l’expérience et la solidité de l’exploitant, le classement de la propriété ou encore les perspectives de développement sont les critères clés de ce type d’investissement. 


Ce placement long terme se caractérise également par une absence de liquidité sur la période. D’autre part, le GFV n’offre aucune garantie de protection de capital. Les investissements réalisés par le GFV sont notamment soumis aux risques liés au marché foncier viticole.

L'avis du conseiller BPE

Grâce aux partenariats passés par BPE avec des sociétés de capital investissement et sociétés de gestion de renom,  vous bénéficiez d’un accès à une offre étendue et diversifiée de placements.

(1) L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

En ce moment

News - Une nouvelle banque privée près de chez vous
BPE, la banque privée de La Banque Posta (...)
Fiscalité - Vendre un bien démembré : et après ?
La vente d’un bien immobilier familial p (...)
Focus marché - À quoi s'attendre sur les marchés en 2018 ?
Écoutez l'interview de Rachid Medjaoui, (...)
Pratique - Gestion sous mandat : la solution de tranquillité
Confier la gestion de son portefeuille à (...)