Solliciter un rachat de crédit

Vous souhaitez profiter d’une baisse des taux pour faire des économies sur le coût total de votre crédit ? Vous avez souscrit un crédit immobilier à un taux plus élevé que ceux pratiqués actuellement ?  Nos conseillers patrimoniaux vous accompagnent pour vous aider à déterminer si le rachat de votre prêt immobilier est intéressant pour vous.

Rachat de crédit BPE : une opportunité pour réduire le coût de votre crédit

La baisse des taux peut présenter une belle opportunité d’économie sur un crédit immobilier en cours.
Pour que le rachat de crédit immobilier soit intéressant, il faut que le gain sur le coût total du crédit (coût du crédit actuel moins coût du nouveau crédit) soit suffisant pour couvrir les frais relatifs à cette transaction.

Nous pouvons vous accompagner pour étudier avec vous les modalités pratiques du rachat de votre crédit et vous proposer des solutions sur mesure(1) pour optimiser votre crédit immobilier et construire votre nouveau plan de financement.

Grâce à un rachat de crédit, vous pouvez :

  • soit alléger vos mensualitésen gardant la même durée d’emprunt, et disposer ainsi d’une trésorerie supplémentaire chaque mois ;
  • soit réduire le coût total de votre crédit en conservant ou en réduisant la durée restante de votre prêt.

Si vos revenus sont plus importants depuis la souscription de votre emprunt, vous pouvez aussi augmenter le montant de vos mensualités. Vous pourrez ainsi réduire le coût de votre crédit, tout en diminuant la durée.

 

 

L'avis du conseiller BPE

Bien sûr, le coût global doit être regardé attentivement. Pensez à bien comparer toutes les composantes du prêt qui entrent dans le rachat de crédit : durée, montant de la mensualité, pénalités de remboursement anticipé, garanties du contrat d’assurance emprunteur… Renseignez-vous !

(1) Après étude et acceptation définitive du dossier par le prêteur, BPE.
Dans le cadre d'un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours avant d'accepter les propositions d'offre de prêt qui vous sont faites. Toute vente ou construction est subordonnée à l'obtention du (des) prêt(s) sollicité(s). En cas de non-obtention de ce(s) prêt(s), le demandeur sera remboursé par le vendeur des sommes qu'il aura versées. Dans le cadre d'un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires révolus à compter de la date d'acceptation de votre contrat de crédit.


En ce moment

Fiscalité - Boostez votre générosité dès 2018
Les dons au profit des associations et f (...)
Fiscalité - PAS et crédits d'impôt : des changements à venir
Du fait de la mise en place du prélèveme (...)
Actualité patrimoniale - Impôts : ce que change le droit à l'erreur
Traiter de manières différentes le fraud (...)