Cavalier Julien Anquetin

La passion du cheval en héritage

Le 01/10/2020
Julien Anquetin a chaussé les étriers, dès son plus jeune âge, reprenant ainsi le flambeau familial. Franck Anquetin, son père, étant lui-même, un cavalier international de CSO. Julien Anquetin vise une sélection pour les Jeux Olympiques de 2024 qui se dérouleront à Paris.

 

 

Né en 1992 dans une famille d'éleveurs de chevaux puisque son père Franck a été champion de saut d'obstacles (CSO) avant de se consacrer au rayonnement du haras familial dans l'Eure, Julien Anquetin confie avec humour avoir " appris à monter à poney avant même de savoir marcher ".

A l'ombre de son père, il aurait pu devenir un solide cavalier de saut d'obstacles amateur mais c'était sans compter sur de précieuses aptitudes mentales et physiques décuplées par un goût prononcé pour la compétition et le dépassement de soi. Dès ses premières années de cavalier, Julien est attiré par le saut d'obstacles et foule les premiers terrains de concours à l'âge de 9 ans.

Calme, rigueur, écoute et élégance l'imposent très vite sur les circuits régionaux, avant d'aborder les concours nationaux puis internationaux.

Il participe à une première épreuve internationale en 2006, il a 14 ans. La victoire le conforte dans sa passion et sa volonté de devenir cavalier professionnel. En compagnie de son cheval de coeur "Quanan Rouge", il progresse et emporte la Coupe des Nations - jeunes cavaliers à Hagen en 2012.

Julien Anquetin voue une véritable admiration à son mentor Eric Navet, champion du monde 1990 et ancien numéro 1 mondial dont l'équitation lui valut le surnom de Centaure. Comme son modèle, Julien Anquetin est un travailleur acharné qui parvient par son style à faire oublier les heures d'entraînement.


Le cavalier assume pleinement son ambition d'excellence contenue dans son mantra :

 

" Ne jamais rien lâcher pour aller au bout de ses projets "

 

 

 Portrait de famille JA le mag
Photo de famille :
Julien Anquetin enfant derrière son père en tenue de concours

 

 

 

 

 

 

Photo en haut de l'écran :
  Elena et Julien Anquetin